Type de structure
SA
Secteur d’activité
Activités spécialisées, scientifiques et techniques
Nombre de salariés
Grande entreprise
Adresse

3 PL DE L EUROPE

78140 VELIZY-VILLACOUBLAY
France

Implantations Régionales
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Corse
Grand Est
Hauts-de-France
Île-de-France
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Martinique
La Réunion
Pays de la Loire
Provence-Alpes-Côte d'Azur
EIFFAGE
Description de l’acteur

Avec plus de 100 000 chantiers en 2018 en France et à l’international, Eiffage est l’un des leaders européens du BTP et des concessions. Les 70 400 collaborateurs de notre Groupe exercent leur activité à travers les métiers de la construction, de l’immobilier, de l'aménagement, du génie civil, du métal, de la route, de l’énergie systèmes et des concessions. Dans un contexte où le dérèglement climatique est devenu une réalité, où la ville et les infrastructures durables et résilientes sont recherchées partout dans le monde, Eiffage met en œuvre la construction bas carbone et respectueuse de la biodiversité à grande échelle et se saisit de toutes les opportunités d’innovation dans ce domaine pour faire la différence au service d’un développement durable partagé. Notre ambition est de construire un avenir à taille humaine en faisant émerger la ville durable, en reliant les territoires et en mettant en œuvre des solutions et des services toujours plus innovants pour répondre aux besoins des populations, au plus près des territoires.

Résumé du plan d'action

Depuis maintenant 10 ans, les actions du Groupe en faveur de la biodiversité ont formé des opérationnels du BTP, mais aussi fourni des outils améliorant la maîtrise du risque environnemental et initiant des projets compatibles avec la préservation et la restauration de la biodiversité.

Ce nouveau plan d’action sur 2 ans propose :
• 14 actions « cœur de métier », intégrées aux projets de bâtiments, d’équipements et/ou d’infrastructures linéaires sur leur cycle de vie,
• 15 actions volontaires complémentaires.
Dans un souci de cohérence, il prolonge certaines actions déjà initiées dans le précédent plan et en propose 12 nouvelles. Surtout, 3 nouvelles actions stratégiques sont lancées.
• La première concerne l’identification d’indicateurs de mesure d’empreinte biodiversité du Groupe, à intégrer aux campagnes de reporting annuel. Cette mesure objectivera l’effet des actions du groupe sur son empreinte biodiversité globale.
• La seconde concerne le positionnement d’Eiffage vis-à-vis de l’objectif national de « zéro artificialisation nette », et la définition de ses orientations propres pour une gestion durable et raisonnée du foncier naturel, agricole et forestier.
• La troisième concerne la diminution de l’empreinte biodiversité des produits et matériaux par un approvisionnement plus durable.

À l’issue des 2 ans du plan d’action :
• 1 500 salariés auront été sensibilisés aux enjeux de la biodiversité via des « Envirotours » dédiés, déclinés au plus près des opérationnels.
• Plus de 300 collaborateurs auront été formés par l’Université Eiffage
• 10 seront diplômés du master Bioterre (université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
• Des formations dématérialisées recourant aux technologies du jeu vidéo avec immersion virtuelle dans l’environnement de chantier, permettront de former massivement les salariés, y compris les compagnons.
• L’intégration de la démarche « Eviter-Réduire-Compenser » (ERC) sera améliorée notamment lors des phases de prospection de projets d’aménagement urbain, mais aussi pour des projets littoraux, fluviaux ou maritimes.
• Deux nouvelles offres biodiversité seront amplifiées : les activités de travaux de génie écologique et la résilience urbaine par la nature.
• L’intégration de la biodiversité à l’immobilier via le label Biodivercity®, le recours aux matériaux biosourcés ou encore le biomimétisme profitera à des projets opérationnels bénéficiant d’un accompagnement spécifique.
• Les éventuelles compensations carbone volontaires mises en place par les filiales devront également être bénéfiques à la biodiversité.
• Une opportunité de bénévolat salarié en faveur de la biodiversité pourra être proposée à des collaborateurs.
• La contribution active et financière à l’amélioration des connaissances contribuera à faire évoluer nos pratiques grâce à une attention particulière au transfert des résultats de recherche vers l’opérationnel.
• Des contributions volontaires à des projets de préservation, restauration, et suivi de la biodiversité auront été poursuivies.

Photo
EIFFAGE ENGAGEE IMAGE