Planète Vivante 2020 : déclin des populations vertébrées de 68% en 45 ans

Après 46 jours d’incubation, les premiers nouveaux nés ont regagné la mer. Crédit photo : S. Jamme / Association Marineland Après 46 jours d’incubation, les premiers nouveaux nés ont regagné la mer. Crédit photo : S. Jamme / Association Marineland

Selon le rapport "Living Planet Record" du WWF, co-signé par plusieurs organisations (Société Zoologique de Londres, UICN, Wetlands International,  UNEP, FAO …), le déclin de la biodiversité dans le monde s'accélère.

Nos modes de vie, et plus particulièrement notre production alimentaire, sont au cœur du problème, selon le rapport. La perte et la destruction d’habitat et la surexploitation des espèces sont en tout cas les deux premières pressions qui pèsent sur le vivant sauvage.

Ce constat corrobore le rapport de l'IPBES de 2019 et notamment, les résultats de diverses expertises scientifiques consacrées à certaines espèces auxquelles a pris part l'OFB ces dernières années.

Pour plus d'informations : https://www.wwf.fr/sites/default/files/doc-2020-09/20200910_Rapport_Living-Planet-Report-2020_ENGLISH_WWF-min.pdf.